Les Chroniques

Vous trouverez ici quelques textes sur les questions les plus fréquentes. N'hésitez pas à venir visiter le     pour commenter ou discuter

Apprentissage et motivation

Edward C. Tolman (1886-1959) a largement fait progresser l’étude des phénomènes liés à l’apprentissage et à la motivation. Apres lui, plusieurs psychologues ont continué ces recherches avec des expériences principalement sur les rats, mais aussi des chats ou des chiens.

Ce qui me surprend cependant est que les résultats de ces études ont certes été utilisés en psychopédagogie, mais bien plus largement dans une optique de rentabilité dans le monde du travail « comment rendre votre personnel plus efficace » ou « motivez vos équipes » etc.

Revenons à ces expériences :

Des rats étant placés dans un labyrinthe, avec deux sorties possibles

Dans un environnement neutre (ni récompense ni sanction) les rats vont apprendre la topologie des lieux, et apprendre comment sortir par n’importe quelle porte.

Si les rats sont récompensés (nourriture) lorsqu’ils trouvent une sortie précise, ils vont tous réussir rapidement à sélectionner la porte correcte. Mais plus ils sont récompensés en quantité apparente (récompense divisées en plusieurs morceaux) ou en qualité, plus ils apprennent vite.

Si la récompense est augmentée, les rats se déplacent plus vite vers la bonne porte. Mais si la récompense est réduite en quantité ou en qualité, les rats deviennent paresseux.

Si la récompense est totalement supprimée, après un moment, les rats utiliseront n’importe quelle sortie, mais si la récompense est rétablie, il retrouveront très rapidement le chemin vers la bonne porte seule (persistance)

Si les rats, au lieu d’être récompensés lorsqu’ils trouvent la bonne porte, sont punis et reçoivent une décharge électrique lorsqu’ils choisissent la mauvaise, on observe qu’au moment où 100% des rats récompensés réussissent, seulement 30% des rats punis se dirigent directement vers la bonne sortie. Ils ont globalement appris à éviter la mauvaise porte, mais pas à choisir la bonne !

Cela semble évident, n’est ce pas?

Mais… alors…

Comment se fait-il que tant de propriétaires punissent leur chien pour des comportements inadéquats, au lieu de leur apprendre en premier lieu quel devrait être le bon comportement ?

Comment se fait-il que tant de propriétaires oublient de féliciter et de récompenser leur chien, en considérant que c’est naturel ?


Soyez attentifs : Combien de fois dans une seule journée votre propre chien se conduit bien? Et combien de fois vous souciez vous de le féliciter pour cela ? Pourquoi votre chien continuerait-il à avoir un comportement que vous ignorez ?

Les louanges et les récompenses ne sont pas réservées à l’entraînement à un nouvel exercice !

Joelle CAVERIVIERE
Planète Chien © 2005-2017
01/01/01