Les Chroniques

Vous trouverez ici quelques textes sur les questions les plus fréquentes. N'hésitez pas à venir visiter le     pour commenter ou discuter

Mon chien est unique

Effectivement, votre chien est unique, mais cependant sa "personnalité" est la résultante d'éléments que vous devez prendre en compte pour mieux le comprendre, et donc mieux l'aimer.

L'histoire

Au commencement, il y a environ 15.000 ans (paléolithique supérieur), étaient le loup, et l'homme des cavernes. Deux groupes de chasseurs dont l'organisation se ressemblait, et qui occupaient la même niche écologique. Comment s'est créée l'association? On peut imaginer quelques jolis scénarios de rapprochements. Mais certainement la coopération s'est avérée assez fructueuse, les humains offrant soins et nourriture, les loups domestiqués offrant en échange leur aide à la chasse et leur vigilance.

Il est logique que la sélection ait commencé dès ces temps reculés, nos ancêtres favorisant tel ou tel trait de caractère utile, et ne s'embarrassant pas de bouches inutiles qui ne correspondaient pas à leur attente.

Ainsi, au gré des tribus ou groupes humains sont apparu des canidés spécialisés, chasseurs, gardiens de troupeaux ou de biens, voire combattants.

Au XIV eme siècle, on ne distingue les chiens que par leur utilité, (bergers, chiens couchants, chiens courants, chiens aboyeurs) (Gaston Phoebus 1387). La notion de chien de compagnie apparaît sans doute vers la fin du XVII siècle dans la noblesse.

Ce n'est qu'au XIX siècle que va apparaître réellement la notion de race stabilisée, avec des cynophiles qui favorisent volontairement un aspect physique et des traits de caractère spécifiques.

La biologie

Dès la conception, le petit organisme qui se développe dans l'utérus va puiser les matériaux nécessaires à son développement. Non seulement des éléments nutritifs, mais aussi des choses plus subtiles directement liées au développement du cerveau. Il peut aussi hélas être marqué par les émotions négatives ressenties par la mère.

Le cerveau du chien n'est pas totalement "fini" à la naissance. Le bébé chien naît donc avec des potentialités, mais seules les fonctions qui seront stimulées correctement (principalement dans les 12 premières semaines) resteront gravées et aisément reproductibles.

L'apprentissage

A partir de 12 semaines, le jeune chien a appris à apprendre. La suite va donc dépendre du doigté et de la bienveillance des humains que le jeune chien va côtoyer, et qui l'aideront à fabriquer son lexique personnel.

En conclusion, il n'y a qu'un seul chien comme le votre, mais ce n'est pas par hasard.

Joelle CAVERIVIERE
Planète Chien © 2005-2017
27/08/2005